site optimisé:  HD 1920x1080
Navigateurs conseillés: Mozilla Firefox & Google Chrome



Pour information, le site comptabilise 45785 membres, le dernier inscrit est light_my_fire et il y a actuellement 31 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.

11 ans après le décret !

Mardi 21 février 2017 @ 17:00:36
Rechercher dans SECOURISME

 

11 ans après le décret n° 2006-41 du 11 janvier 2006 (obligation de former les élèves aux premiers secours), les professeurs des écoles de Marseille sont formés à l'enseignement des gestes de secourisme. 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Cuisinières à gaz Bosch et Siemens

Mardi 21 février 2017 @ 14:12:58
Rechercher dans ACTUALITÉ

ALERTE DE SÉCURITÉ INCENDIE

Cuisinières à gaz Bosch, produites entre janvier 2009 et octobre 2011, et Siemens, produites entre août 2006 et octobre 2011. Modèles avec et sans tiroir.

Problème

Altération possible d’un raccord de gaz. Fermer l’arrivée de gaz et ne plus utiliser l’appareil, risque d’explosion.

Où s'adresser

N° Vert : 0 800 970 894. Relevez la référence du modèle et le numéro de lot mentionné sur la plaque signalétique et consultez le site www.gascookingsafety.com pour vérifier si le modèle est concerné.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Étude de l'IFRASEC - Le volontariat « Cartes sur table »

Mercredi 15 février 2017 @ 08:55:36
Rechercher dans INFO

IfrasecVol.JPG

Le volontariat est au cœur du modèle français de sécurité civile. Nombreuses sont les études qui traitent du volontariat mais trop peu donnent la parole aux volontaires pour évoquer leur quotidien, la signification de leur engagement et les enjeux du maintien d’une ressource essentielle dans la gestion des secours d’urgence en France.

Pour la première fois en France, une Union Régionale (Bourgogne Franche-Comté) a mis en place un véritable séminaire proche de la méthode des « Barcamps » américains afin de faire émerger les grands enjeux du volontariat du 21ème siècle.

L’Institut français de sécurité civile s’est associé à cette démarche prospective afin de promouvoir les démarches collaboratives qui sont au cœur du processus d’intelligence collective que notre institut promeut.

Cliquer sur le lien suivant pour télécharger le document complet: EtudeVolontariatVF.pdf

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

LIFEVAC peut sauver une vie

Lundi 06 février 2017 @ 13:28:10
Rechercher dans SECOURISME

 

Le LifeVac est un appareil portable d'aspiration développé pour dégager une voie aérienne lorsque le protocole courant standard a été suivi sans succès.

La pression négative générée par la force de l'aspiration est 3 fois supérieure à la pression d'étranglement enregistrée la plus élevée. Le LifeVac génère plus de 300 mmHg de succion. La durée d'aspiration est minime, de sorte LifeVac est sûr et efficace. Aucune prescription requise.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

[Vidéos] Il y a 40 ans.... 6 février 1973; Incendie du CES Pailleron à Paris

Lundi 06 février 2017 @ 10:18:52
Rechercher dans ACTUALITÉ

6 février 1973; Incendie du CES Pailleron dans le 19ième arrondissement de Paris

21 morts (18 élèves et 3 professeurs)

La cause? La vengeance d'un élève...

 

Journal télévisé 

Journal télévisé - Debut d'explication

Journal télévisé - Des élèves avouent...

Journal télévisé - 21 morts (18 élèves + 3 professeurs)

Journal télévisé - Conférence de presse de la Police

 Journal télévisé - Conférence de l'association des victimes

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Quand on oublie une règle élémentaire de sécurité du public et des personnels

Vendredi 03 février 2017 @ 07:57:26
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL


Toulouse le 1
er février 2017

Intervention des Sapeurs-Pompiers qui oublient une règle élémentaire de protection des personnels et du public.

Pensez à créer un large périmètre de sécurité en cas de sinistre réel ou possible. Cela aura pour effet de protéger le public et de faciliter l'intervention des secours.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Informations spéciales - Une fin de semaine tempétueuse

Mercredi 01 février 2017 @ 19:24:55
Rechercher dans ACTUALITÉ

image 1

Info de MétéoFrance

Une fin de semaine tempétueuse

Dès demain, des perturbations en provenance de l’Atlantique vont se succéder sur l’Hexagone et ce jusqu’au week-end, avec des vents d’intensité croissante. 

Jeudi 2 février, un premier passage perturbé va engendrer des vents assez forts sur les Pyrénées et le Massif Central. Au fil des heures, la mer va grossir sur l’Atlantique et sera agitée en fin de journée et en soirée. Vendredi 3, c’est le nord-ouest du pays qui devrait connaître des vents violents au passage d’une nouvelle dépression très creuse. À partir de la mi-journée, les rafales pourraient atteindre 120-130 km/h sur une bande littorale du sud-Bretagne au Pays de Loire, et 100-110 km/h environ dans les terres entre la Bretagne, les Pays de Loire et la Normandie. La mer devrait être forte sur l’ensemble de la façade Atlantique toute la journée et devenir dangereuse sur le littoral.

Des vents potentiellement plus violents durant le week-end

Dans ce contexte perturbé bien installé sur le pays, de nouvelles dépressions devraient traverser la France samedi 4, puis dimanche 5. Les rafales associées pourraient être localement violentes, atteignant ou dépassant parfois 130 km/h sur le littoral, et 100 à 110 km/h par endroit à l’intérieur des terres. Aujourd’hui, les trajectoires de ces dépressions restent encore incertaines. La tendance actuelle indique cependant que ces vents violents devraient toucher des régions situées plus au sud samedi 4. Dimanche 5, le risque de tempête pourrait concerner des régions encore plus méridionales. Durant ces 2 jours, la mer devrait être fortement agitée sur le littoral atlantique.

Pour suivre l'évolution de la situation, consultez nos prévisions et la carte de vigilance.

Pour en savoir plus, consultez nos dossiers tempêtes et vagues submersion.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Vigilance attentats - Les bons réflexes

Mardi 31 janvier 2017 @ 09:08:50
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS

vigilance.png

Ce guide, élaboré par le ministère en charge de la jeunesse et de la vie associative, est destiné à susciter une plus forte vigilance des encadrants à travers un nécessaire repérage de l’environnement des locaux et des partenaires. Il propose aux responsables d’Accueil collectifs de mineurs des bonnes pratiques comme celle consistant à réaliser un exercice annuel permettant de tester le dispositif de confinement et/ou d’évacuation et le signal d’alerte afférent.

Télécharger le guide

Télécharger l’annexe

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Le nouveau "Sitesecurite.com" est en ligne !

Jeudi 26 janvier 2017 @ 11:19:17
Rechercher dans ACTUALITÉ

SiteSecurite.com fait peau neuve !

Nouvelle présentation pour une compatibilité optimale avec les ordinateurs, les smartphones et les tablettes numériques.

D'autres évolutions sont des les tuyaux et arriveront prochainement...
CaptureSiteSec.JPG

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Moyen d'alerte des secours - IP et VOIP autorisés sous conditions

Jeudi 26 janvier 2017 @ 10:09:45
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS

 

CaptureNoteDSC250117.JPG

La note d'information ci-dessous est destinée à préciser certaines dispositions de l'article MS 70 du règlement de sécurité. 

NOTE D'INFORMATION
RELATIVE AL' ALERTE DES SERVICES DE SECOURS
(article MS 70 du règlement de sécurité)

 

Contexte
L'article MS 70 du règlement de sécurité prévoit que l'alerte d'un service public de secours et de lutte contre l'incendie doit être assurée immédiatement par, entre autres, téléphone urbain fixe. Le recours au téléphone analogique ne peut plus être systématique. En effet, les lignes du Réseau Téléphonique Commuté (RTC) ne seront plus commercialisées dès la fin 2018. Ce réseau historique, basé sur une technologie et des équipements vieillissants, fera ensuite l'objet d'un remplacement sur plusieurs années. Ainsi, les lignes actives fin 2018 le resteront encore pour quelques années et leur extinction, par plaque géographique, sera annoncée 5 ans avant. Par ailleurs, les immeubles neufs sont dorénavant équipés de la fibre optique.

Objectifs
Les technologies répondant aux objectifs suivants sont réputées conformes aux spécifications relatives au« téléphone urbain fixe » de l'article MS 70

  • appareil fixe,
  • constamment accessible en présence du public,
  • liaison vocale de qualité permettant une audibilité efficace lors d'un appel d'urgence,
  • fiabilité de fonctionnement,
  • disponibilité immédiate en toutes circonstances, même en cas de coupure électrique.

Cas des téléphones fixes sur IP(1)
La téléphonie fixe sur IP, proposée par les opérateurs à travers un terminal raccordé à une box assurant l'interface avec leur réseau IP, soit par fibre optique soit par xDSL, remplace progressivement la téléphonie transportée par le RTC. Le rapport du 13 avril 2016 de l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) précise que la qualité de cette voix sur large bande (VolP(2) managée) a désormais rattrapé celle de la voix RTC, comme en témoigne l'indicateur de taux de réussite d'un appel, qui affiche 99,9 % sur fibre optique et sur xDSL pour l'ensemble des opérateurs. Des solutions techniques de type onduleur / batteries permettent d'assurer la continuité de l'alimentation électrique du terminal et de la box pendant la présence du public. Dès lors, les technologies VoIP (fibre optique ou xDSL) sont autorisées au regard de l'article MS 70 sous réserve de la continuité de service téléphonique en cas de coupure électrique.

Cas des établissements de 5e catégorie
La sous-commission permanente de la commission centrale de sécurité a accepté l'utilisation du téléphone mobile (GSM) dans les ERP classés en 5e catégorie (relevé des avis du 2 février 2012). Elle a toutefois exclu la téléphonie via ADSL au motif du non fonctionnement en cas de coupure électrique dans l'établissement. Sur le même principe que pour les ERP du 1 cr groupe, les technologies VoIP sont acceptables au regard de l'article PE 27 sous réserve de la continuité de service téléphonique en cas de coupure électrique. L'utilisation du téléphone mobile, acceptée par la CCS en 2012 pour les ERP de la 5e
catégorie, reste autorisée.
________

1 Internet Protocol
2 Voice over Internet Protocol

 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Places de stationnement pour personnes handicapées

Jeudi 26 janvier 2017 @ 09:07:24
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS

Le Ministère de l'intérieur rappelle qu'un stationnement irrégulier sur des emplacements réservés sur le fondement de la réglementation des établissements recevant du public et non sur le fondement d'un arrêté municipal ne peut donner lieu à une verbalisation par un agent de police municipale

Question écrite n° 23240 de Mme Brigitte Micouleau 
(Haute-Garonne - Les Républicains)
publiée dans le JO Sénat du 22/09/2016 - page 3997

Mme Brigitte Micouleau attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la possibilité pour les agents de police municipale d'intervenir dans des parkings faisant l'objet d'une délégation de service public afin de faire respecter la réglementation visant à réserver des emplacements aux véhicules utilisés par des personnes titulaires de la carte de stationnement prévue à l'article L. 241-3-2 du code de l'action sociale et des familles. 

En effet, si l'on peut se féliciter de voir, sur la voie publique, de moins en moins d'emplacements de stationnement réservés à des personnes handicapées occupés par des personnes non autorisées et ce, notamment, en raison de la mobilisation des agents de police chargés de constater par procès verbal ce type d'infractions, il semble que la situation soit bien différente dans les parcs de stationnement situés hors de la voie publique, particulièrement en souterrain ou en élévation. 

Or, les gestionnaires de ces parkings avouent leur impuissance à faire respecter cette réglementation sans l'intervention d'agents de police, en particulier de police municipale. 

Aussi lui demande-t-elle dans quelle mesure les agents de police municipale ont la possibilité d'intervenir et de verbaliser dans des parkings faisant l'objet d'une délégation de service public tout arrêt ou stationnement d'un véhicule non autorisé sur les emplacements réservés aux véhicules portant une carte de stationnement pour personnes handicapées prévue à l'article L. 241-3-2 du code de l'action sociale et des familles. 

Et si jamais, en l'état actuel du droit, les agents de police municipale ne peuvent disposer de cette faculté, elle souhaiterait savoir quelles dispositions le Gouvernement compte prendre, dans les meilleurs délais, pour rendre légale cette intervention des agents de police municipale.

Transmise au Ministère de l'intérieur

Réponse du Ministère de l'intérieur
publiée dans le JO Sénat du 19/01/2017 - page 212

Les agents de police municipale ne sont fondés à venir constater les stationnements irréguliers sur les places réservées aux personnes handicapées que pour autant que ces emplacements aient été ainsi réservés en vertu d'un arrêté de police du maire.

Or, si le maire est compétent pour procéder à de telles réservations sur toutes les voies ouvertes à la circulation, parkings privés ou concédés compris, en vertu des articles L. 2213-1 et suivants du code général des collectivités territoriales, les emplacements réservés ne résultent cependant pas nécessairement d'un arrêté de police. En effet, aux termes de l'article 3 de l'arrêté du 8 décembre 2014 fixant les dispositions prises pour l'application des articles R. 111-19-7 à R. 111-19-11 du code de la construction et de l'habitation et de l'article 14 du décret n°  2006-555 relatives à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public situés dans un cadre bâti existant et des installations existantes ouvertes au public, les parcs de stationnement en ouvrage, enterrés ou aériens, doivent comporter une ou plusieurs places de stationnement adaptées pour les personnes handicapées et réservées à leur usage.

Il en résulte que des emplacements sont ainsi réservés par les exploitants des établissements recevant du public et non par le maire.

Dès lors, un stationnement irrégulier sur des emplacements réservés sur le fondement de la réglementation des établissements recevant du public et non sur le fondement d'un arrêté municipal ne peuvent donner lieu à une verbalisation par un agent de police municipale (C. Cassation, n°  06-89272, 27 mars 2007).

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Rappel : Le danger des fumées

Mardi 24 janvier 2017 @ 11:49:58
Rechercher dans COMBUSTION & INCENDIE

  

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours de La Réunion (SDIS 974) diffuse une brochure "Bons réflexes en cas d'incendie". A sa lecture une chose attirera l'attention de tout professionnel de l'incendie.

CaptureSDIS947Fum.JPG

Nous ne diffuserons pas cette brochure (que nous jugeons dangereuse) mais voici un extrait de ce qu'on peut y lire.

CaptureSDIS97.JPG

Cela laisse donc penser qu'on peut normalement respirer pendant 5 minutes dans les fumées d'un incendie et que cela pourra éventuellement provoquer de l'asthme ou d'autres complications. 

C'est pourquoi nous publions un article qui a pour titre "LE DANGER DES FUMÉES D'INCENDIE". Il a été écrit par le Docteur Francis Lévy, Expert en Médecine légale près la Cour d'Appel de Colmar et ancien Médecin-chef des Sapeurs-Pompiers du Haut-Rhin... Vous y trouverez toutes les informations utiles.

LE DANGER DES FUMÉES D'INCENDIE

80% des décès lors d'incendies sont en relation avec l'inhalation des fumées

Les incendies entraînent trois grands types de pathologies, les brûlures, les traumatismes liées à la chute de matériaux et à la fuite des victimes et les intoxications aux fumées. Pendant très longtemps le risque toxique des fumées d’incendie a été sous estimé. On sait depuis les années 1980 que 80% des décès sont en relation avec l’inhalation de fumées toxiques. C’est dans les incendies d’habitations et d’immeubles que surviennent la majorité des victimes d’incendie et des décès. Ceci a été expliqué par le changement de nature de l’équipement intérieur des maisons et plus particulièrement par l’introduction dans l’habitat de plus en plus des polymères synthétiques. 

Devant ces constatations de nombreux chercheurs dans le monde entier ont étudié la toxicologie des fumées d’incendie en particulier la dégradation thermique des matériaux en chambre de combustion. Ces études ont permis de définir d’une part la combustion des matériaux c'est-à-dire leur dégradation thermique en présence d’oxygène avec une réaction exothermiques et des flammes et la pyrolyse qui est la dégradation thermique des matériaux en atmosphère appauvrie d’oxygène. Elles ont aussi démontré que les produits dégagés sous l’effet de la chaleur dépendent de la nature du combustible initial, de la température atteinte et de la richesse en oxygène de l’air. 

En pratique ce qu’il faut retenir est que la dégradation des matériaux lors d’un feu produit de la chaleur, des fumées, des gaz toxiques et une raréfaction de l’oxygène dans l’air ambiant en espace clos. C’est la conjonction de ces facteurs qui fait la gravité des victimes d’incendie.

Diminution de l’oxygène ambiant et inhalation de suies

Lors d’un incendie, l’oxygène de l’air ambiant est consommé par la combustion des matériaux. Dans un espace clos comme une maison ou un appartement sa chute peut être extrêmement rapide n’excédant pas quelques minutes. La fraction d’oxygène inspiratoire (FIO2) conditionne fortement les capacités de fonctionnement du cerveau et en particulier la vigilance. Ainsi passe d’une FIO2 de 21% qui est celle de l’air ambiant à 17% va entraîner une incoordination motrice qui est de nature à empêcher la victime de s’échapper ou de réagir correctement. Avec la chute de l’O² s’installe une dépression du système nerveux central jusqu’au coma et des troubles cardio-vasculaires graves.

Cette chute de l’O² dans l’air est de plus potentialisée par l’inhalation de suies dans les voies aériennes qui contribuent fortement à les obstruer et à empêcher les échanges gazeux au niveau des poumons. Les suies sont des aérosols formés surtout de carbone, d’hydrocarbures lourds et de composés polycycliques azotés. Elles se déposent sous forme d’un film sur l’ensemble des bronches, bronchioles et dans les alvéoles. Il s’agit d’un véritable empoussiérage obstruant l’arbre respiratoire. Les suies sont chaudes entraînant des brûlures locales par transfert thermique et elles sont chargées de produits caustiques provoquant également des irritations avec hypersécrétion et desquamation de la muqueuse bronchique.

Les gaz toxiques

Les gaz toxiques dégagés lors des incendies sont classés en deux grandes catégories, les gaz asphyxiants comme les cyanures, l’hydrogène sulfuré et les oxydes de carbone entraînant une dépression du système nerveux central et les gaz irritants comme le chlore et ses dérivés, les aldéhydes et les dérivés de l’azote entraînant des lésions caustiques des muqueuses respiratoires. Au total plusieurs centaines de gaz toxiques ont été identifiés. Il n’est donc pas possible de les traiter tous dans cette présentation, aussi seuls les plus importants par leur dangerosité seront détaillés.

Monoxyde de carbone (CO)

La formation de CO est massive et rapide dans les incendies en espace clos car un incendie est toujours en dette d’oxygène. La toxicité du CO est bien connue, en premier 80% des molécules se fixent sur l’hémoglobine du sang où elle forme un composé stable mais réversible la carboxyhémoglobine (COHb) qui diminue les capacités de transports en oxygène du sang entraînant une hypoxémie. Entre 10% et 20% se fixent sur la myoglobine des muscles donnant une couleur rouge framboisée caractéristique aux tissus et 1% pénètre dans les cellules au niveau des mitochondries et des catalases. On peut facilement mesurer le taux de CO dans l’air expiré mais il est encore mieux de mesurer le taux de COHb au doigt (SpCO) par des détecteurs de type CO oxymétrie de pouls [Rad 87 ou Rad 57] qui sont très sensibles et qui donnent le chiffre à +/- 3% sans aucune mesure invasive. Il faut d’emblée signaler qu’une mesure négative dans l’air expiré ne signifie pas qu’il n’y a pas d’intoxication au CO car l’évacuation pulmonaire intervient très vite après l’arrêt de l’exposition. La SpCO à partir desquels il est possible d’altérer les capacités de fuite d’un adulte se situent entre 30% et 40%. A titre indicatif chez les non fumeurs la SpCO est inférieure à 1,5% et chez un fumeur d’un paquet de cigarettes par jour de 5% (données INRS). Le CO passe la barrière fœto-maternelle et est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes en raison de ses propriétés toxiques chez le fœtus

• Dioxyde de Carbone (CO2)

Le CO2 est également produit par les incendies dans des quantités énormes. Il est peu toxique par lui-même car il est le produit de dégradation de la combustion des aliments dans les cellules du corps et éliminé par la respiration. Ses effets sont indirects car l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’air des poumons augmentent la fréquence respiratoire et le volume courant de la respiration : 2% de CO2 dans l’air inspiré la ventilation minute est augmentée de 50%, lorsqu’elle atteint 10% la ventilation minute est à 8 à 10 fois la ventilation au repos. Le CO2 favorise donc l’incorporation des suies et autres toxiques en augmentant la ventilation. Enfin il y a une production d’une acidose respiratoire qui elle va favoriser le passage cérébral des acides faibles et en particulier des cyanures.

• L’acide cyanhydrique (HCN), isocyanates et cyanures

L’HCN et les cyanures ont pour caractéristiques d’avoir une lésion carbone azote particulièrement stable ce qui a pour conséquence qu’ils n’existent que lorsqu’il y a des matériaux qui brûlent possédant cette liaison existent dans l’incendie. Que ce soit les polymères naturels comme la soie ou la laine ou essentiellement synthétiques comme les plastics de type polyamides, polyacrylonitriles ou polyuréthanes ainsi que les polymères des styrènes, ils sont tous générateurs de cyanures. Ces produits sont courants dans nos intérieurs dans les canapés, moquettes, rideaux, revêtements de sol synthétiques, laines de verre, isolants et bien sur tous les plastics constituants les appareils électroménagers. L’HCN et les cyanures inhalées vont empêcher la respiration cellulaire en inhibant les cytochromes oxydases de la chaîne respiratoire intracellulaire. Leur toxicité cardiaque est particulièrement importante avec l’apparition de troubles du rythme, de syndromes coronariens et d’arrêts cardiaques. Il existe des effets synergiques entre le CO et les cyanures. Ils sont probablement responsables de décès précoces avant l’arrivée des secours lors des incendies en espace clos. Les cyanures possèdent un antidote l’hydroxocobalamine (vitamine B12) [Cyanokit] qui doit être donné le plus rapidement possible en cas d’état de choc, troubles du rythme cardiaques et troubles neurologiques.

Les gaz irritants

Tous les feux produisent en fonction des matériaux dans leurs fumées des acides minéraux comme les acides chlorhydrique, fluorhydrique, bromhydrique et de nombreux aldéhydes, des oxydes d’azote et de l’ammoniac. Ces gaz sont particulièrement irritants et expliquent les irritations des muqueuses oculaires avec rougeur des conjonctives et des voies aériennes. Les picotements du nez et irritation des yeux, l’irritation de la gorge avec une voix rauque, dysphonie voir laryngite sont les premiers signes qui doivent nous alerter sur le danger de la fumée. Si l’exposition se prolonge on peut aboutir à une détresse respiratoire par œdème pulmonaire lésionnel. Il convient de se méfier car celui-ci peut survenir avec retardement après une période de latence.

Conclusions

L’exposition aux incendies fait courir aux victimes une pléiade de risques qui vont de la chute de l’oxygène dans l’atmosphère ambiante, l’inhalation de suies chaudes avec des brûlures respiratoires et celles de gaz irritants et asphyxiants qui entraînent des lésions pulmonaires, des troubles du transport de l’oxygène par l’hémoglobine du sang et des empoisonnement cellulaires en particulier par les cyanures. Elle ne doit jamais être prise à la légère en particulier chez les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées et fragilisées par des pathologies respiratoires comme l’asthme et les bronchites chroniques et des pathologies cardiaques préexistantes. Les intoxications aux fumées d’incendie doivent être suspectées particulièrement en espace clos, lorsqu’il y a de la suie dans le pharynx ou dans les crachats, s’il existe des brûlures au niveau du nez et de l’oropharynx. Une altération neurologique tels que confusion, agitation, perte de connaissance même transitoire est également un indice fort d’intoxications aux fumées. La dysphonie et une laryngite d’origine thermique ou irritative chimique sont également des signes d’alerte et de gravité surtout en l’absence de suies.

Les victimes d’inhalation de fumées doivent être soustraite le plus vite possible à l’exposition aux fumées et être oxygénées au débit de 15l/mn le plus vite possible. Elles doivent ensuite être examinées même si leur amélioration est rapide car cette amélioration n’exclut pas une aggravation secondaire en particulier respiratoire et neurologique ceci implique la prise en charge par des équipes médicales des sapeurs-pompiers ou des SMUR.

Ces victimes en fonction de la gravité du syndrome d’inhalation des fumées bénéficieront d’oxygénothérapie hyperbare, d’une ventilation assistée, d’administration d’un antidote des cyanures l’hydroxocaobalamine et d’une réanimation cardio-circulatoire en soins intensifs.  

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

[ Vidéo ] Téhéran - Une immeuble de 15 étages s'effondre

Jeudi 19 janvier 2017 @ 12:57:28
Rechercher dans COMBUSTION & INCENDIE

Iran - Téhéran :
Un immeuble de 15 étages dans lequel un incendie s'était déclaré s'est effondré alors que des pompiers se trouvaient à l'intérieur. Images diffusées en direct à la télévision publique Iranienne.

Il y aurait au moins 31 morts, beaucoup de Pompiers...

C2hV-XGW8AAD9-Q.jpg

L'immeuble "Le Plasco" construit en 1962 comportait un centre commercial qui a été évacué juste avant l'effondrement. Sur la vidéo ci-dessous le public filme des morceaux du bâtiements qui tombent à travers la verrière.

Cela illustre l'importance de la résistance au feu des éléméments de construction et du compartimentage.

Cliquez pour lancer la vidéo


Le batiment au moment de l'incendie

Teheran.JPG

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Une instruction Ministérielle non publiée n'est pas applicable

Mardi 17 janvier 2017 @ 08:37:40
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS

 

Le Conseil d'État, juge ultime des activités des administrations, rappelle qu'une instruction (circulaire) non publiée ne peut pas être appliquée.

Résumé: Une instruction qui n'a pas fait l'objet de la publication sur le site Internet relevant du Premier ministre prévue par l'article R. 312-8 du code des relations entre le public et l'administration (CRPA) n'est pas applicable, l'administration ne pouvant s'en prévaloir à l'égard des personnes qui entrent dans le champ d'application des dispositions pour la mise en oeuvre desquelles elle a été prise. Dès lors qu'elle est dépourvue d'effets, elle ne crée aucune situation d'urgence au sens de l'article L. 521-1 du code de justice administrative (CJA).

Jugement complet ici

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Une "Maison à feu" pour le SDIS35

Lundi 16 janvier 2017 @ 16:38:54
Rechercher dans ACTUALITÉ

La Maison à feu comprend 4 niveaux, un sous-sol et des combles, sur 200 m². Equipée de 13 points feux alimentés au gaz de ville, elle permet de simuler divers scénarios possibles : feu de voiture, cave, cuisine, cage d’escalier, local poubelles, chambre, salon…

maisonSDIS35.png

L’entraînement est sécurisé grâce à un système de commandes permettant de contrôler l’intensité des flammes, le potentiel calorifique et la densité des fumées.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Le SDIS 29 recherche des sapeurs-pompiers volontaires saisonniers

Mercredi 11 janvier 2017 @ 07:20:52
Rechercher dans ACTUALITÉ

Avec une augmentation des interventions durant la saison estivale liée à l'afflux de population touristiques, le SDIS 29 doit renforcer l'effectif de certains centres d'incendie et de secours du département.

Le SDIS 29 recherche des sapeurs-pompiers volontaires saisonniers pour renforcer les effectifs des centres d’incendie et de secours du 1er juillet au 2 septembre 2017.

STATUT

Un sapeur-pompier saisonnier est :

- SPV du SDIS 29 : sous réserve de l'avis favorable de son chef de centre et du chef de groupement.
- SPV d'un autre département. Dans ce cas l'engagement est subordonné à l'autorisation de l'autorité territoriale de son SDIS d'origine.

DUREE D'ENGAGEMENT

L'engagement d'un sapeur-pompier volontaire saisonnier est d'1 mois minimum et de 2 mois maximum. Une priorité sera donnée aux candidats réalisant les mois complets du 1er au 31.

Les sapeurs-pompiers volontaires saisonniers assurent des gardes hebdomadaires.

Affiche engagement SPV saisonnier 2017

CONDITIONS D'ENGAGEMENT

- être majeur,
- être apte médicalement.

PROFIL RECHERCHÉ

- Equipier,
- chef d'équipe,
- chef d'agrès d'un engin à une équipe,
- chef d'agrès tout engin.

COMPÉTENCES SOUHAITÉES

- FI de sapeur-pompier volontaire + secours routier,
- permis B sans période probatoire, apte à la conduite VSAV,
- compétences COD et permis PL appréciés.

AFFECTATION

Sous réserve de modifications, les affectations proposées seraient les suivantes :

- CIS AUDIERNE
- CIS BENODET
- CIS CONCARNEAU
- CIS DOUARNENEZ
- CIS FOUESNANT
- CIS OUESSANT
- CIS LANDERNEAU
- CIS LESNEVEN
- CIS QUIMPERLE
- CIS SAINT-POL-DE-LEON/ILE DE BATZ
- CIS SAINT-RENAN

HABILLEMENT

Pour les sapeurs-pompiers volontaires venant d'un autre SDIS , le SDIS du Finistère fournit la dotation d'habillement. Ce paquetage s'effectue sous forme de prêt par le magasin habillement départemental.

HERBERGEMENT

Pour les sapeurs-pompiers saisonniers ne disposant pas de logement dans le département du Finistère, le SDIS 29 assure l'hébergement.

INDEMNISATION

Indemnisation par quinzaine : forfait pour une semaine de garde (5 jours) soit :

- sapeur : 281,60 €/semaine,
- caporal : 302,40 €/semaine,
- sous-officier : 341, 40 €/semaine.

Ces indemnités ne constituent pas un salaire et ne sont assujetties à aucun impôt, ni soumises aux prélèvements cotisation pour la retraite prévus par la législation sociale.

PROTECTION SOCIALE

Conforme aux dispositions de la loi n°91-1389 du 31 décembre 1991 relative à la protection sociale des sapeurs-pompiers volontaires qui sont applicables aux sapeurs-pompiers volontaires saisonniers.

PROCEDURE DE CANDIDATURE

L'ensemble du dossier (ci-dessous) est à transmettre à :

Monsieur Le Directeur Départemental
Service d'Incendie et de Secours du Finistère
Service des sapeurs-pompiers volontaires
58, Avenue de Kéradennec – 29337 QUIMPER Cedex

Pour le 10 février 2017 dernier délai

Renseignements auprès du service SPV : 02 98 10 39 75 ou Cette adresse email [spvfidelisation @ sdis29.fr]

Les courriers de notifications des affectations seront adressés début avril.

 Accéder directement à la procédure de candidature

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Expérience : Comment évacuer un bâtiment encore plus rapidement ?

Vendredi 31 juillet 2015 @ 01:04:52
Rechercher dans VIDEOS


Mise à jour: 10 janvier 2017.
Suite au débat actuel sur notre forum, nous remettons cette vidéo en avant:

INCENDIE.club / SSIAP.com vous propose de visualiser une petite expérience extraite d'un documentaire de National Géographic Channel.

Il est question de tester l'évacuation d'un grand volume dans 2 situations.

  1. Avec un obstacle situé un peu avant la sortie
  2. Sans aucun obstacle avant la sortie

Important : Cette vidéo n'est qu'une expérience.
En l'état actuel de la règlemenation Française, vous ne devez en aucun cas encombrer les cheminements permettant l'évacuation

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - Version 2017

Dimanche 08 janvier 2017 @ 11:32:50
Rechercher dans SECOURISME

Prévention et Secours Civiques de niveau 1

L’unité d’enseignement « Prévention et secours civiques de niveau 1 » a pour objectif de faire acquérir à toute personne les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes de premiers secours, conformément aux dispositions en vigueur.

Cette unité d’enseignement est dispensée à partir d’un référentiel interne de formation et de certification établi par l’organisme habilité ou l’association nationale agréée à la formation aux premiers secours au titre duquel le formateur intervient.

Les informations figurant dans le présent document sont destinées à faciliter l’action des organismes habilités et des associations nationales agréées à la formation aux premiers secours, en leur permettant de disposer de l’ensemble des éléments de langage nécessaires à justifier l’emploi des techniques relatives aux gestes de premiers secours, selon une approche scientifique conforme aux recommandations des sociétés savantes.

Pour télécharger le document, cliquez sur l'image

PSC1_2017.JPG

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

SSIAP - Version 2017 des QCM d'examens blancs

Jeudi 05 janvier 2017 @ 12:29:45
Rechercher dans INFO


En provenance directe du Ministère de l'Intérieur, voici ci-dessous la version 2017 des QCM d'examens blancs pour les: SSIAP 1, SSIAP 2 et SSIAP 3

qcm.jpg

QCM SSIAP 1 - blanc (version 2017)
Télécharger : Format xlsxs [0,10 MB]


QCM SSIAP 2 - blanc (version 2017)
Télécharger : Format xlsxs [0,09 MB]

QCM SSIAP 3 - blanc (version 2017)
Télécharger : Format xlsxs [0,27 MB]
 

Important : Les fichiers "Questionnaire SSIAP" sont cryptés. Seuls les organismes de formations disposent d'un outil de décryptage intégré au logiciel information de l'épreuve théorique. Ces fichiers sont téléchargeables par les présidents d'examens SSIAP sur clé USB puis inséré dans l'ordinateur du centre pour l'examen. 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Mission "M" - Ça avance....

Jeudi 05 janvier 2017 @ 10:17:45
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS


Vous êtes plusieurs à poser des questions sur les travaux de la Mission "M" (Ministère de l'intérieur).

Voici un extrait du projet de modification du règlement de sécurité incendie en ce qui concerne la composition du service de sécurité. Vous pouvez y observer qu'une notion de "sécurité globale du public" est maintenant précisée.

cliquer pour agrandir

ProjetTypeM_ok.jpg

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

A avoir !


Petites Annonces
il y a 2 annonces

Suivez nous...

Question
D'après vous, en 2012 on comptait en France
 219 IGH
 349 IGH
 479 IGH
 529 IGH
 659 IGH

  Results, Résultats

  • Votes : 1275

Réglementation

Statistiques

Pages vues depuis Septembre 2005 : 47 920 717

  • Nb. de Membres : 45 785
  • Nb. d'Articles : 1 487
  • Nb. de Forums : 24
  • Nb. de Sujets : 14
  • Nb. de Critiques : 167

Top 20  Statistiques


Smartphones