site optimisé:  HD 1920x1080
Navigateurs conseillés: Mozilla Firefox & Google Chrome



Pour information, le site comptabilise 45450 membres, le dernier inscrit est Sherrycleid et il y a actuellement 20 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.

A la maison, au travail... Pensez à éviter que votre sapin ne sèche !

Mardi 06 décembre 2016 @ 19:40:35
Rechercher dans INFO

 

Chaque année à cette même période, depuis 12 ans que le site existe, nous vous rappelons le danger que représente un sapin et plus particulièrement lorsqu'il est sec.

A gauche un sapin sec, à droite un arrosé! 

: : : Cliquez pour lancer chaque vidéo : : :

 
Vidéo NFPA

Pour assurer votre sécurité en limitant le risque d'incendie, il vous suffit de mettre le pied du sapin dans un pot rempli de terre humide (arroser lorsque cela est nécessaire). 

Idem ci-dessous, la vidéo montre une comparaison des effets d'une flamme sur un arbre "humide" et sur un arbre "sec" mais sans décoration.

Arbre de gauche: 100% d'humidité / Arbre de doite: moins de 10% d'humidité


Vidéo NIST

Astuce: Si vous ne pouvez pas mettre le pied dans de la terre, il est également possible de vaporiser quotidiennement de l'eau directement sur le sapin.

Plusieurs autres vidéos sont disponibles sur notre site...

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

4èmes Assises de la Sécurité privée

Lundi 05 décembre 2016 @ 13:51:00
Rechercher dans ACTUALITÉ

 

5 décembre 2016

Les 4èmes Assises de la Sécurité privée se sont déroulées le 5 décembre à l’École Militaire à Paris. Depuis la dernière édition de ce rendez-vous des acteurs de la sécurité privée en 2014, de nombreux chantiers ont vu le jour et la menace terroriste a modifié en profondeur la conception que les Français se font de la sécurité.


Un besoin de coopération

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a souligné dans son intervention le rôle important des agents de sécurité privée lors des derniers attentats terroristes qui ont frappé le pays. Pour protéger les Français, les différents acteurs de la sécurité doivent désormais s’engager dans la voie de la coopération. Police et Gendarmerie nationales, polices municipales et sociétés de sécurité privée doivent pouvoir intervenir dans leur champ de compétences spécifique, en tendant vers davantage de complémentarité et des échanges d’informations toujours plus fluides.

Désormais, au sein de la Police ou de la Gendarmerie, chaque responsable de société de sécurité privéeaura un interlocuteur attitré pour répondre à ses interrogations et être informé de l’évolution des menaces qui pèsent sur le pays.

Concernant la sécurisation des événements publics, le secteur de la sécurité privée a su répondre aux besoins de nouveaux clients, notamment des collectivités territoriales. La circulaire du 5 janvier 2016, relative aux conventions locales de coopérations de sécurité, a été mise en oeuvre pour faciliter les échanges d’informations, grâce à un dispositif législatif souple.

Une profession mieux encadrée

Signé par l’ensemble des partenaires sociaux, l’accord de branche améliore les conditions de travail des 160 000 agents de sécurité privée, qui bénéficient également d’une formation adéquate et mieux contrôlée. Le renouvellement de la carte professionnelle sera désormais lié à l’obligation de suivi d'un cycle de formation continue. Ces dispositions participent à l’accroissement de l’attractivité du secteur auprès de candidats de qualité. Le ministre de l’Intérieur a par ailleurs précisé que l’armement de certains agents de sécurité privée sera encadré par des textes actuellement en préparation, débattus ensuite par la représentation nationale.

Début 2017, les services juridiques du ministère rendront un rapport d’étape concernant l'évolution du périmètre d’action des agents de sécurité privée sur la voie publique, notamment autour des bâtiments dont ils ont la garde.

Bernard Cazeneuve a salué la mise en place d’un système de contrôle des profils des agents, qui a permis d’examiner, sur la seule année 2015, les situations individuelles de plus de 3 500 salariés. La dématérialisation des cartes professionnelles, préparée actuellement, facilitera le travail des services de police et de gendarmerie, pour vérifier l’appartenance professionnelle d’un individu.

Le soutien à l’innovation

Via la Délégation ministérielle aux industries de sécurité et aux cyber-menaces (DMSIC), le ministère de l’Intérieur soutient les start-ups françaises innovantes dans le domaine des nouvelles technologies de sécurité, telles que le développement des caméras intelligentes et des algorithmes prédictifs. Les acteurs de la sécurité privée participent à ces nouveaux défis technologiques, pour anticiper les exigences de demain.

En conclusion, Bernard Cazeneuve a rappelé que la sécurité restait en premier lieu une compétence de l’État, tout en appelant à un décloisonnement des cultures entre les différents cercles de la sécurité pour une réponse efficace et immédiate à la menace.

Article:  interieur.gouv.fr

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Incendie à Oakland - Témoignage...

Dimanche 04 décembre 2016 @ 11:20:30
Rechercher dans ACTUALITÉ

Témoignage d'une personne présente au moment du drame :

Je suis allé au "vaisseau fantôme"... Mes premières pensées ont été positives lorsque j'ai vu la quantité d'œuvres d'art ici ou là. 

ghost-shipS.jpg

ghost-ship3S.jpg

J'ai alors remarqué l'éclairage... 

L'électricité semblait "empruntée" chez les voisins pour éclairer cet immense entrepôt, des fils électriques pendent partout!

À un moment donné il y a eu une rupture de l'alimentation électrique alors je tente de contourner ce labyrinthe en utilisant la lumière de mon Smartphone. L'obscurité et les sculptures en bois donne une sensation d'horreur surréaliste. 

Finalement la lumière revient et je trouve mon chemin jusqu'à l'ancien escalier branlant donnant à l'étage. La cage d'escaliers est étroite et ne peut pas supporter plus d'une 1 personne à la fois. Cela conduit à un espace ouvert où le DJ a pris place. 

ghost-ship2S.jpg

S'il y avait 30 personnes là-haut quand le feu a commencé, compte tenu de la façon dont tout l'intérieur est fait (bois, papier ,...), il est normal qu'elles aient été piégées. 

ghost-ship4S.jpg

Je me souviens avoir dit à ma petite amie que cet endroit était un risque d'incendie géant.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

[Appel à témoin] de la Préfecture de police de Paris

Samedi 03 décembre 2016 @ 18:58:32
Rechercher dans ACTUALITÉ

[Appel à témoin] de la Préfecture de police de Paris, après la disparition d'une jeune fille de 14 ans à Paris. Toute personne susceptible d'apporter des éléments à l'enquête peut contacter l'Etat-Major de la Police judiciaire de Paris au numéro vert 0 800 00 27 08 (7j/7, 24h/24) ou par courriel à l'adresse suivante : pppj-appelatemoin@interieur.gouv.fr

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Oakland (U.S.A.) Au moins 33 morts et de nombreux disparus dans un incendie

Samedi 03 décembre 2016 @ 18:18:25
Rechercher dans ACTUALITÉ

Mise à jour, 05.12.16 à 19h04
Oakland (U.S.A.) Au moins 36 morts et des disparus dans un incendie lors de la soirée "Golden Donna 100% Silk 2016 West Coast Tour" organisée au "Vaisseau Fantôme", un entrepôt servant d'atelier d'artistes mais transformé en discothèque pour l'occasion.

Les pompiers ont découvert que l'accès au deuxième étage était limité car il y avait une cage d'escaliers de fortune faite de palettes...

 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Nouveau plan VIGIPIRATE

Jeudi 01 décembre 2016 @ 08:18:04
Rechercher dans ACTUALITÉ

Hier, le Président de la République a réuni un conseil de défense et de sécurité nationale consacré à la protection contre le terrorisme.

A compter d'aujourd'hui, les niveaux de protection du plan VIGIPIRATE passent de 2 à 3 :

Au premier rang des menaces de sécurité nationale figure la menace terroriste, qu’elle s’applique sur le territoire, contre les ressortissants ou les intérêts français à l’étranger, ou dans le cyberespace. Pour y faire face, la France dispose d’un dispositif national complet, dans lequel s’insère le plan VIGIPIRATE.

Cet outil d’aide à la décision, mis à la disposition du Premier ministre, associe tous les acteurs nationaux (l’Etat, les collectivités territoriales, les opérateurs publics et privés et les citoyens) à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

Le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN), à la suite du Conseil de défense et de sécurité présidé par le Président de la République, a présenté ce jeudi 1er décembre une nouvelle version du plan VIGIPIRATE de lutte contre le terrorisme, comprenant un niveau d’alerte supplémentaire.

Le plan VIGIPIRATE comprend 300 mesures s’appliquant à 13 grands domaines d’action tels que les transports, la santé et les réseaux… Ces mesures sont réparties entre un socle de mesures permanentes et un ensemble de mesures additionnelles. Ces mesures pouvant être activées en fonction de l’évolution de la menace et des vulnérabilités.

Trois niveaux de ce plan sont désormais possibles :

Vigilance
ce niveau correspond à la posture permanente de sécurité, valable sur l’ensemble du territoire au quotidien. Il implique la mise en oeuvre de la totalité des mesures permanentes.

Sécurité renforcée - Risque attentat
Réponse de l’Etat à un niveau élevé de la menace terroriste, concernant l’ensemble du territoire ou ciblant une zone géographique ou un secteur d’activité particulier. Ce niveau d’alerte n’a pas de limite de temps définie. Il prévoit le renforcement des mesures permanentes et l’activation de mesures additionnelles, comme des patrouilles supplémentaires, des filtrages ou encore des fouilles.

Urgence attentat
En cas de menace d’attaque terroriste documentée et imminente, soit à la suite immédiate d’un attentat, un état de vigilance et de protection maximal est déclenché sur l’ensemble du territoire national ou sur une zone géographique délimitée. Par nature de courte durée, il peut être désactivé dès la fin de la gestion de crise. Ce niveau permet de prendre des mesures additionnelles contraignantes comme la fermeture de certaines routes et de transports publics, ou encore d'arrêter le ramassage scolaire.

 

niveaux_vigipirate_3_ok.jpg

 

L’ensemble du plan présenté par le SGDSN external link

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Chartres - Hôpital : Les agents de sécurité incendie sont en grève

Samedi 26 novembre 2016 @ 14:08:23
Rechercher dans ACTUALITÉ
agent-securite-incendie.jpg

Les agents de sécurité incendie des Hôpitaux de Chartres sont en grève. Le mouvement a débuté dimanche. La vingtaine de personnel réclame, un avancement de grade, des mises en stage pour les contractuelles, des meilleurs conditions de travail et notamment sur les salle de pause et les PC sécurité. Il protestent aussi sur les extensions horaires de leur mission pour le standard téléphonique la nuit.

Le dialogue est tendu avec la direction qui a déjà reçu à deux reprises les grévistes. Certaines avancées ont été concédés et une prochaine réunion aura lieu le 8 décembre.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

[ Vidéo ] Incendie au Théâtre Auditorium de Poitiers

Mardi 22 novembre 2016 @ 15:09:09
Rechercher dans VIDEOS

Incendie, hier, au Théâtre Auditorium de Poitiers (TAP). Comme souvent, le feu est parti de travaux par "point chaud"...  

L'ouvrier à l'origine de l'incident explique avoir été dans l'impossibilité d'utiliser l'extincteur tellement la propagation du feu a été rapide. Sans l'action d'autres personnes il aurait été prisonnier des flammes 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

[Vidéo] Maintenance et test des systèmes de sécurité incendie

Mercredi 16 novembre 2016 @ 11:59:19
Rechercher dans LE SSI

Grande hauteur sous plafond : SPIE et Azur Drones innovent avec une solution permettant de tester la détection incendie au moyen d'un drone. 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Menace attentats: Le SDIS 51 s'équipe et se prépare.

Lundi 14 novembre 2016 @ 18:45:52
Rechercher dans ACTUALITÉ

Nouvelles procédures avec les forces de l'ordre.
Oui, ce sont bien des Sapeurs-Pompiers...

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Suite au 13 novembre 2015, les Sapeurs Pompiers s'adaptent

Samedi 12 novembre 2016 @ 19:09:24
Rechercher dans ACTUALITÉ

 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Risque d’explosion de cuisinières à gaz Siemens

Mardi 08 novembre 2016 @ 10:59:43
Rechercher dans ACTUALITÉ
ALERTE DE SÉCURITÉ INCENDIE
 
Deux références de cuisinières à gaz Siemens ne doivent plus être utilisées en raison d'un risque d’explosion.
  • Produit rappelé par : BSH Electroménager product_gascooker.jpg
  • Nom du produit : cuisinière à gaz
  • Marque : Siemens
  • Références : HM955210F et HR645250F 
  • Période de commercialisation : de janvier 2009 à octobre 2011
  • Motif du rappel : raccord de gaz défectueux
  • Risques : explosion
  • Source : BSH Electroménager
  • Contact SAV : 0800 97 08 94 (service et appel gratuit)

Recommandations : les consommateurs doivent cesser toute utilisation de leur cuisinière et couper l'alimentation au gaz jusqu'au remplacement du raccord de gaz qui sera effectué gratuitement à domicile par un technicien agréé.

Pour vérifier si votre appareil est concerné, vous devez relever les références de votre cuisinière et consulter le site web www.gascookingsafety.com ou appeler au 0800 97 08 94.

 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Un agent SSIAP se suicide sur son lieu de travail

Mardi 08 novembre 2016 @ 10:02:32
Rechercher dans ACTUALITÉ

Un agent SSIAP en difficulté avec son employeur (Sécuritas) se suicide sur son lieu de travail.

Publié par SSIAP.COM sur lundi 7 novembre 2016
Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Le SDIS 66 condamné à payer presque 2 millions d'euros après le décès d'une personne prise en charge !

Vendredi 04 novembre 2016 @ 14:26:46
Rechercher dans ACTUALITÉ

 

Condam2SDIS66.jpg

"M.C" un homme de 41 ans se plaignant de douleurs thoraciques est pris en charge par un équipage de sapeurs-pompiers qui suspecte un problème d'orgine cardiaque.

Un médecin est présent dans le véhicule de secours mais le quitte à quelques kilomètres de l'hôpital, le monitoring est débranché...

L'homme pris en charge tombe dans un coma végétatif et décède après un peu plus de 6 ans. Des poursuites judiciaires sont alors lancées :

Par jugement n° 0801296 du 4 novembre 2011, le tribunal administratif de Montpellier a condamné le SDIS des Pyrénées-Orientales à verser à Mme H... les sommes de 655 462,42 euros en sa qualité de tutrice de M. C..., 72 000 euros en sa qualité d'administratrice légale des biens de ses trois enfants et 32 000 euros pour elle-même et à la Régie autonome des transports parisiens (RATP) les sommes de 105 897,42 euros en sa qualité d'employeur de M. C... et 1 805 589,39 euros en sa qualité d'organisme spécial de sécurité sociale de M. C....

Le SDIS 66 a fait appel de cette lourde condamnation faisant suite à des erreurs de prise en charge de la victime.

En audience public du 17 octobre 2016, la Cour d'Appel Administrative de Marseilles confirme la condamnation du SDIS 66 mais la somme totale est presque divisée par 2.

Initialement fixée 3 664 843,14 euros, elle avoisine maintenant le 2 millions d'euros ainsi répartis :

Article 1er : La somme de 655 462,42 euros que le SDIS des Pyrénées-Orientales a été condamné à verser à Mme E... H...en qualité de tutrice de M. C... par l'article 2 du jugement du 4 novembre 2011 est ramenée à 630 969 euros qui sera versée à Mme G...C..., M. I... C...et M. L... C...en leur qualité d'héritiers de M. F... C....

Article 2 : La somme de 72 000 euros que le SDIS des Pyrénées-Orientales a été condamné à verser à Mme E... H...en qualité de représentante légale de ses enfants par l'article 2 du jugement du 4 novembre 2011 sera versée à Mme G...C..., M. L... C...et M. I... C...à concurrence de 24 000 euros chacun.

Article 3 : La somme de 32 000 euros que le SDIS des Pyrénées-Orientales a été condamné à verser à Mme E... H...par l'article 2 du jugement du 4 novembre 2011 est portée à 55 143 euros. 

Article 4 : Ces sommes porteront intérêts au taux légal à compter du 26 mars 2008. Les intérêts échus à la date du 2 août 2011 puis à chaque échéance annuelle à compter de cette date seront capitalisés à chacune de ces dates pour produire eux-mêmes intérêts.

Article 5 : La somme de 105 897,42 euros que le SDIS des Pyrénées-Orientales a été condamné à verser à la RATP en qualité d'employeur de M. C... par l'article 3 du jugement du 4 novembre 2011 est ramenée à 54 603 euros.

Article 6 : La somme de 1 805 589,39 euros que le SDIS des Pyrénées-Orientales a été condamné à verser à la RATP en qualité d'organisme spécial de sécurité sociale de M. C... par l'article 3 du jugement du 4 novembre 2011 est ramenée à 1 071 297 euros.

Article 7 : Le jugement du tribunal administratif de Montpellier du 4 novembre 2011 est réformé en ce qu'il a de contraire au présent arrêt.

Article 8 : Le SDIS des Pyrénées-Orientales versera à la RATP la somme de 1 047 euros au titre de l'indemnité forfaitaire de gestion.

Article 9 : Le surplus des conclusions de la requête du SDIS des Pyrénées-Orientales et des conclusions d'appel incident des consorts C...-H... et de la RATP est rejeté.

Article 10 : Le SDIS des Pyrénées-Orientales versera la somme de 500 euros chacun à Mme E...H..., Mme G...C..., M. L... C...et M. I... C...au titre de l'article L. 761-1 du code de justice administrative.

Article 11 : Le SDIS des Pyrénées-Orientales versera la somme de 1 000 euros à la RATP au titre de l'article L. 761-1 du code de justice administrative.

Article 12 : Le présent arrêt sera notifié au service départemental d'incendie et de secours des Pyrénées-Orientales, à la régie autonome des transports parisiens, à la mutuelle du personnel du groupe de la RATP, à Mme E...H..., à Mlle G...C..., à M. L... C..., à M. I... C..., à M. H..., à Mme H... et au centre hospitalier de Perpignan.

Le jugement de la CAA de Marseilles est visible en cliquant ici

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Le Ministère de l'intérieur confirme les faux agréments.

Jeudi 03 novembre 2016 @ 10:11:22
Rechercher dans ACTUALITÉ

"Fort de Domont", “Bureau Enquête Incendie", “AFEP”, “FFI", : 

Le Ministère confirme... les faux agréments ministériels !

Article et documents à consulter sur notre page Facebook en cliquant ici

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Suppression des agents SSIAP dans les IGH de bureaux inférieurs à 50 mètres

Jeudi 03 novembre 2016 @ 09:46:43
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL

 

Immeuble de Grande Hauteur, activité de bureau, inférieur à 50 mètres de hauteur

A compter du 1er janvier 2017 l'obligation d'avoir au minimum 3 agents SSIAP dont un chef d'équipe dans les IGH W1 est supprimée. 

En période d'occupation : Seule la présence d'un chef d'équipe (SSIAP2) sera obligatoire

En période de non-occupation : Par dérogation aux dispositions de l'article GH62, une personne connaissant parfaitement les consignes et leur application suffira à assurer la sécurité.


 

Arrêté du 24 octobre 2016 portant modification du règlement de sécurité pour la construction des immeubles de grande hauteur et leur protection contre les risques d'incendie et de panique

Le ministre de l'intérieur,
Vu le code de la construction et de l'habitation, notamment son article R. 122-17 ;
Vu l'arrêté du 30 décembre 2011 portant règlement de sécurité pour la construction des immeubles de grande hauteur et leur protection contre les risques d'incendie et de panique ;
Vu l'avis du Conseil national d'évaluation des normes en date du 21 juillet 2016,
Arrête :

Article 1

A la section II du chapitre VI du titre III de l'arrêté du 30 décembre 2011 susvisé, le § 1 de l'article GH W 5 est ainsi modifié :

- les mots : « En application des dispositions de l'article GH 62, » sont supprimés ;
- les deux premiers tirets du a sont remplacés par :
« - GH W 1 :
« - en période d'occupation de l'immeuble : un chef d'équipe ;
« - en période de non-occupation et en dérogation aux dispositions de l'article GH 62 : une personne connaissant parfaitement les consignes et leur application. ».

Article 2

Le présent arrêté entre en vigueur le 1er janvier 2017.

Article 3

Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 24 octobre 2016.

Pour le ministre et par délégation :

Le sous-directeur des services d'incendie et des acteurs du secours,

B. Trevisani

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Nouvelle vidéo sur page Facebook...

Mercredi 02 novembre 2016 @ 07:51:34
Rechercher dans VIDEOS

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

De nouveaux VSAV pour le SDIS 31

Lundi 31 octobre 2016 @ 06:18:28
Rechercher dans ACTUALITÉ

Le Service départemental d’incendie et de secours de Haute-Garonne va, dans 15 jours, mettre en service 9 nouveaux modèles Véhicules de Secours et d’Assistance aux Victimes (VSAV).

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Val d'Oise - Formez-vous gratuitement au secourisme et risques incendies domestiques !

Samedi 22 octobre 2016 @ 11:15:12
Rechercher dans ACTUALITÉ

Dans le cadre de la grande cause nationale « Adoptons les comportements qui sauvent » portée conjointement par la Fédération Nationale des Sapeurs-pompiers de France, la Croix-rouge Française et la Fédération nationale de Protection Civile, des sessions de sensibilisation de 3 heures aux risques d’incendies domestiques et d’apprentissage de comportements adaptés sont organisées dans cinq centres de secours des Sapeurs-Pompiers du Val-d’Oise.

Les participants doivent être âgés de plus de 16 ans. Les mineurs devront présenter une autorisation parentale (modèle ici) ou être accompagnés d'un titulaire de l'autorité parentale.

L’accès aux formations se fait sur inscription préalable (voir ci-après) et présentation d’une pièce d’identité. Retrouvez toutes les informations en cliquant ici.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Urgences - Relance du dossier de plateformes communes SAMU-SDIS

Jeudi 20 octobre 2016 @ 07:52:17
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS

Secours à personnes : Propositions pour une réforme en souffrance

1815.jpg

La Commission des lois du Sénat relance une nouvelle fois le vieux dossier des plateformes communes d'urgences entre Sapeurs-Pompiers et SAMU.

Synthèse: La sécurité civile est une mission régalienne de l'État, en très grande partie exécutée et financée par les collectivités territoriales qui assurent au quotidien la protection des populations au moyen des services départementaux d'incendie et de secours (SDIS).

Les SDIS sont aujourd'hui confrontés à un double enjeu : l'évolution de leur mission initiale - le feu - vers le secours à victime, désormais prédominant dans leur activité, alors que l'aide médicale urgente (AMU) relève en principe des services de la santé ; la contrainte budgétaire qui les pousse à se réorganiser pour moins dépenser et, surtout, mieux dépenser.

Services de proximité, les SDIS constituent désormais un appui important au service public de l'AMU.

Si ce système a montré son efficacité, il atteint aujourd'hui ses limites. Le secours à personne, dans le contexte territorial actuel, souffre de plusieurs maux : imparfaite coordination des responsabilités, organisation non optimale du service public, difficultés de mise en oeuvre...

Tout en tenant compte des réalités et des pesanteurs qui ne disparaîtront pas du jour au lendemain, les rapporteurs appellent, en conclusion de leurs travaux, à une simplification et à une clarification de l'organisation et des compétences des différents acteurs.

Le Rapport est disponible en cliquant ici

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

A avoir !


Petites Annonces
il y a 5 annonces

Suivez nous...

Question
D'après vous, en 2012 on comptait en France
 219 IGH
 349 IGH
 479 IGH
 529 IGH
 659 IGH

  Results, Résultats

  • Votes : 1189

Réglementation

Statistiques

Pages vues depuis Septembre 2005 : 46 885 768

  • Nb. de Membres : 45 450
  • Nb. d'Articles : 1 456
  • Nb. de Forums : 24
  • Nb. de Sujets : 14
  • Nb. de Critiques : 166

Top 20  Statistiques


Smartphones