site optimisé:  HD 1920x1080
Navigateurs conseillés: Mozilla Firefox & Google Chrome


Pour information, le site comptabilise 42383 membres, le dernier inscrit est josianne et il y a actuellement 28 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.

Cigarette électronique - Alerte de la "Local Government Association"

Samedi 15 novembre 2014 @ 20:10:03
Rechercher dans ACTUALITÉ

ALERTE DE SÉCURITÉ

Aujourd'hui, 15 novembre 2014, la "Local Government Association" (LGA)qui représente les 46 autorités d'Incendie et de Secours en Angleterre et au Pays de Galles, lance une alerte en rapport avec le risque d'incendie et d'explosion que représenterait la "cigarette électronique". 

Les derniers chiffres communiqués par les services d'incendie de haut en bas du pays révèlent que depuis 2012, ils sont intervenus suite à 113 appels pour des cigarettes électroniques en flammes. Il n'y eu que 8 demandes d'intervention en 2012, mais c'est grimpé à 43 en 2013 et il y en a eu au moins 62 jusqu'à présent cette année. Cela signifie que les Sapeurs-Pompiers sont maintenant aux prises avec un inciddent de cigarette électronique plus d'une fois par semaine.

La LGA estime que les chiffres annoncés ne sont que la partie visible de L'iceberg et met en garde les utilisateurs de cigarettes électroniques. 

  • Il ne faut pas laisser l'appareil en charge au delà de ce qui est nécessaire
  • Il ne faut pas laisser l'appareil en charge sans surveillance
  • Il ne faut pas laisser l'appareil en charge en votre absence
  • Il ne faut pas recharger pendant le sommeil
  • Il ne faut pas utiliser un chargeur différent de celui proposé par le fabricant
  • Il faut veiller à ne pas utiliser n'importe quel adaptateur USB/Secteur

Monsieur Charlie Pugsley, de l'équipe d'enquête incendies "London Fire Brigade"  a déclaré:

"Les gens pensent que les cigarettes électroniques sont beaucoup plus sûres que les cigarettes ordinaires, et dans la plupart des cas, elles le sont.

"Le danger est que les gens utilisent parfois un chargeur incorrecte et courent le risque de surcharge, qui peut potentiellement avoir des résultats explosifs. Nous demandons aux détaillants de s'assurer qu'ils vendent les chargeurs correctes pour les cigarettes.

"Comme tout équipement électrique rechargeable, il est d'une importance vitale que les gens utilisent le bon type de chargeur pour leurs cigarettes électroniques afin de prévenir les incendies qui peuvent être graves et pourraient même entraîner la mort."

D'après la London Fire Brigade, les gens ne devraient jamais laisser des objets tels que les e-cigarettes en charge pendant la nuit ou quand ils dorment. La Brigade a également souligné les problèmes de sécurité posés par la cigarette électronique lors de l'utilisation de bouteilles d'oxygène pour les affections pulmonaires. 

Contrairement à l'Angleterre, au Canada ou aux U.S.A, il n'existe pas en France de Sapeurs-Pompiers aux pouvoirs d'investigations et actuelmement aucune base de données ne permet de croiser les résultats d'enquêtes judicaires afin de relever d'éventuelles causes communes d'incendies. Cependant, des accidents ont déjà été signalés comme par exemple en septembre dernier lorsqu'une femme a été brûlée aux deuxième et troisième degré par l’explosion de la batterie de sa cigarette électronique dans la poche de son pantalon.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

LES STATISTIQUES 2013 des services d'incendie et de secours - Article 3/3

Vendredi 14 novembre 2014 @ 00:34:57
Rechercher dans INFO

Établissements recevant du public (E.R.P.)
Nombre d'E.R.P du 1er Groupe visités
Extrait de l'Enquête 2013 réalisée par la direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) auprès des 98 services d'incendie et de secours (SDIS). 

Répartition par Type de visites (hors secteur B.S.P.P.)

En comptant également les 420 CTS fixes, les 1 397 PS et les 475 REF, en moyenne chacune des 3 798 commissions d’arrondissement, communales ou intercommunales de sécurité doit veiller au respect de la réglementation dans 164 ERP en moyenne.

En 2013, en plus des visites périodiques, les services de prévention ont effectué 9 227 visites et examiné 69 413 dossiers, dont 3 285 ont reçu un avis défavorable.

7 507 avis "défavorable" ont été émis par les commissions départementales de sécurité consécutivement aux 53 774 visites de contrôle effectuées dans les ERP cette année.
 
* des ERP visités sur la périodicité (2, 3 ou 5 ans) peuvent ne plus être en activité au 31 décembre, ainsi le nombre de visite peut-être supérieur au nombre d’ERP.
 
Types d'établissements
J Structures d'accueil pour personnes âgées ou handicapées L

Salles d'audition, de conférences, de réunions, de spectacles
ou à usages multiples

M Magasins, centres commerciaux N Restaurants, dé bits de boissons
O Hôtels, pensions de famille P Salles de danse, salles de jeux
R Établissements d'enseignement, colonies de vacances S Bibliothèques, centres de documentation
T Salles d'expositions U Établissements sanitaires
V Établissements de culte W Administrations, banques, bureaux
X Établissements sportifs couverts Y Musées
OA Hôtels-restaurants d'altitude GA Gares
EF Établissements flottants CTS Chapiteaux et tentes
SG Structures gonflables PS Parcs de stationnement couverts
REF Refuges de montagne PA Établissements de plein air
EP Établissements pénitentiaires CRA Centres de rétention administrative

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

LES STATISTIQUES 2013 des services d'incendie et de secours - Article 2/3

Vendredi 14 novembre 2014 @ 00:06:01
Rechercher dans INFO

Incendies et Secours à victimes
Extrait de l'Enquête 2013 réalisée par la direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) auprès des 98 services d'incendie et de secours (SDIS). 

 INCENDIES: 281 908 (-8%)

 Feux d'habitations

 82 698 (+2%)
 Feux d'E.R.P. avec locaux à sommeil  2 049 (-8%)
 Feux d'E.R.P. sans locaux à sommeil  1 424 (-3%)
 Feux d'entrepôts & locaux industriels  5 151 (-7%)
 Feux de locaux artisanaux  598 (-26%)
 Feux locaux agricoles  2 799 (-1%)
 Feux sur la voie publique  50 643 (-9%)
 Feux de véhicules  54 543 (+6%)
 Feux de végétations  43 952 (-26%)
 Autres feux  35 051 (+5%)
SECOURS A VICTIMES: 2 873 691 (+3%)
Chiffres en rapport avec les sujets traités sur www.ssiap.com
Accidents sur lieux de travail Total: 75 505
- 289 décédés
- 4 526 victimes médicalisées
- 70 151 non médicalisées
- 4 539 impliqués
Malaises ou malades sur le lieux de travail Total: 65 098
- 416 décédés
- 3 766 victimes médicalisées
- 56 711 non médicalisées
- 4 205 impliqués
Accidents liés à activité sportive Total: 50 839
- 173 décédés
- 2 882 victimes médicalisées
- 43 128 non médicalisées
- 4 656 impliqués
Malaises liés à activité sportive Total: 5 964
- 24 décédés
- 345 victimes médicalisées
- 4 301 non médicalisées
- 1 294 impliqués

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

LES STATISTIQUES 2013 des services d'incendie et de secours - Article 1/3

Jeudi 13 novembre 2014 @ 23:20:57
Rechercher dans INFO


Extrait de l'Enquête 2013 réalisée par la direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) auprès des 98 services d'incendie et de secours (SDIS).

Au 31 décembre 2013, on dénombrait 244 900 sapeurs-pompiers en France, dont :

  • 40 200 professionnels (16%) ;
  • 192 300 sapeurs-pompiers volontaires (78%) ;
  • 12 400 militaires (5%).

Les femmes représentent 14% des sapeurs-pompiers civils.
Le service de santé et de secours médical constitue 5% des effectifs.
Les personnels administratifs, techniques et spécialisés sont au nombre de 11 300.
Les jeunes sapeurs-pompiers et cadets sont au nombre de 27 400.

En 2012, les sapeurs-pompiers ont effectué  4 295 200 interventions (1% de plus qu'en 2012) :

  • 281 900 incendies (-8%) ;
  • 270 000 accidents de circulation (-2%) ;
  • 3 221 800 secours à victime - aides à personne (+2%) ;
  • 53 700 risques technologiques (+1%) ;
  • 468 200 opérations diverses (-2%).

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

08.10.2014 - Thierry Coudert, Préfet délégué aux coopérations de sécurité au sein du Ministère de l'Intérieur

Mardi 11 novembre 2014 @ 13:43:19
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS
 
Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Accessibilité des ERP & IOP - Agenda programmé pour la mise en accessibilité

Dimanche 09 novembre 2014 @ 22:16:18
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL

Décret n° 2014-1327 du 5 novembre 2014 relatif à l'agenda d'accessibilité programmée pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public

Publics concernés : Etat et établissements publics, collectivités territoriales et groupements, personnes physiques ou morales du secteur privé en tant que propriétaires et exploitants d'établissements recevant du public (ERP).

Objet :
agenda d'accessibilité programmée pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public.

Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

Notice :
la 
loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées impose aux établissements publics et privés recevant du public d'être accessibles avant le 1er janvier 2015. L'ordonnance n° 2014-1090 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées prévoit la mise en place d'un outil, l'agenda d'accessibilité programmée, permettant de prolonger, au-delà de 2015, le délai permettant d'effectuer les travaux de mise en accessibilité des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public en contrepartie de la mise en place d'un dispositif de suivi de l'avancement des travaux prévus, qui peut amener à sanctionner, dans le cadre d'une procédure de carence, les manquements aux engagements pris par le signataire dans l'agenda.

Le décret définit le contenu de l'agenda d'accessibilité programmée pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public. Il fixe également les conditions de son approbation par l'autorité administrative et les modalités de prorogation éventuelle des délais associés aux différentes étapes de la procédure. Il adapte enfin les procédures existantes relatives aux demandes d'autorisation de construire, d'aménager ou de modifier un établissement recevant du public.


Références :
le 
code de la construction et de l'habitation modifié par le présent décret peut être consulté, dans sa rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr). Ce décret est pris pour l'application de l'ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées.

Décret complet disponible en cliquant ici

Info+ SSIAP.COM: Différences entre IOP et ERP... cliquez ici

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Accessibilité des ERP- Modification des dispositions du code de la construction et de l'habitation

Dimanche 09 novembre 2014 @ 22:08:22
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL

Décret n° 2014-1326 du 5 novembre 2014 modifiant les dispositions du code de la construction et de l'habitation relatives à l'accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public et des installations ouvertes au public

Publics concernés : maîtres d'ouvrage et promoteurs, architectes, maîtres d'œuvre, constructeurs.

Objet :
accessibilité des établissements recevant du public (ERP) et des installations ouvertes au public (IOP).


Entrée en vigueur :
les dispositions du présent décret sont applicables le jour suivant sa publication, à l'exception des dispositions qui nécessitent la prise d'un arrêté, qui sont applicables à la date d'entrée en vigueur de l'arrêté concerné.


Notice :
ce décret prévoit, premièrement, l'introduction d'une réglementation spécifique applicable pour la mise en accessibilité des ERP situés dans un cadre bâti existant et des installations ouvertes au public existantes ainsi que lors de la réalisation de travaux dans ces établissements et dans ces installations. Deuxièmement, il apporte des modifications et des précisions à la procédure de dérogation aux règles d'accessibilité pour motif de disproportion manifeste entre les améliorations apportées et leurs conséquences, prévue à l'
article L. 111-7-2 du code de la construction et de l'habitation, et il introduit un nouveau motif de dérogation pour traiter le cas des établissements situés dans des immeubles d'habitation soumis au régime de la copropriété. Troisièmement, il modifie la procédure d'autorisation de construire, d'aménager ou de modifier un ERP, pour en réduire le délai et pour préciser, selon les cas, le régime applicable en cas de décision implicite.

Références :
ce décret modifie le 
décret n° 2006-555 du 17 mai 2006, modifié par le décret n° 2007-1327 du 11 septembre 2007, et le décret n° 2009-500 du 30 avril 2009 relatif à l'accessibilité des établissements recevant du public, des installations ouvertes au public et des bâtiments d'habitation, modifiant les articles R. 111-19, R. 111-19-4 à R. 111-19-8, R. 111-19-10, R. 111-19-23 à R. 111-19-24 du code de la construction et de l'habitation.
Le code de la construction et de l'habitation qu'il modifie peut être consulté, dans sa rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

Décret complet disponible en cliquant ici.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Base de données du forum SSIAP.COM

Mercredi 05 novembre 2014 @ 06:26:27
Rechercher dans INFO

Bonjour,

Une maintenance du forum est prévue dans les prochains jours.
Ceci permettra de retrouver les messages effacés par erreur lors de la dernière maintenance qui a fait qu'au lieu de supprimer les plus anciens débats, ce sont les plus récents qui ont disparu.

Nous vous informerons dès que cette restauration aura été faite.

Merci

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Radio-France ouvre une enquête interne après un incendie

Mardi 04 novembre 2014 @ 06:15:25
Rechercher dans ACTUALITÉ

Le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, a affirmé sur France Info avoir demandé l'ouverture d'une enquête interne « pour voir s'il n'y a pas eu de dysfonctionnements » après l'incendie qui s'est déclaré vendredi au siège de l'entreprise. Le bâtiment devrait être rouvert au public le 14 novembre.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Modification du C.C.H, fin de l'obligation de disposer d'un local technique électrique dédié à la charge de véhicules électriques

Samedi 01 novembre 2014 @ 11:10:43
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL



Publics concernés :
locataires et occupants de logements, propriétaires et copropriétaires, syndics de copropriété ; maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre, constructeurs et promoteurs, architectes, entreprises du bâtiment.

Objet : équipement des places de stationnement d'une installation dédiée à la recharge d'un véhicule électrique ou hybride et installation d'infrastructures pour le stationnement sécurisé des vélos.

Note: Dans une démarche de simplification, le présent décret modifie les réglementations relatives aux installations dédiées à la recharge des véhicules électriques ou hybrides dans les bâtiments et aux infrastructures pour le stationnement sécurisé des vélos.

  • D'une part, il supprime l'obligation de disposer d'un local technique électrique dédié aux infrastructures de charge de véhicules électriques et avance la date d'effet (du 1er janvier 2015 au 1er octobre 2014) du droit donné à un copropriétaire d'équiper sa place de parking d'une borne de recharge.
  • D'autre part, il ouvre la possibilité de créer un espace de stationnement pour les vélos en dehors du bâtiment, s'il est situé à l'intérieur de la même parcelle et qu'il est couvert. Pour les bâtiments de bureaux existants, la faculté est en outre offerte de prendre cet espace sur des places de stationnement jusque-là dédiées aux voitures.

Cliquez ICI pour consulter le décret


Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Le Service de Sécurité Incendie travaille en collaboration avec le commandement des Sapeurs Pompiers de Paris

Vendredi 31 octobre 2014 @ 23:04:07
Rechercher dans ACTUALITÉ
 
Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Paris - Incendie à la "Maison de la Radio" (I.G.H.)

Vendredi 31 octobre 2014 @ 21:30:21
Rechercher dans ACTUALITÉ


Évacué une première fois, le personnel est retourné travailler pendant l'incendie... 

Cliquez ci-dessous pour visualiser la vidéo.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Problème matériel sur le serveur Web

Vendredi 31 octobre 2014 @ 21:11:52
Rechercher dans INFO

Bonsoir,

Après presque 8 heures Offline, 
SSIAP.COM est de nouveau accessible. Cependant des problèmes peuvent subsister car notre hébergeur travaille encore sur le serveur.
Merci pour votre compréhension

Nous vous souhaitons un bon weekend.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Détecteurs de fumée obligatoires dans les logements avant mars 2015

Jeudi 30 octobre 2014 @ 20:32:01
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS


Publié le 30.10.2014 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Au plus tard le 8 mars 2015, tous les lieux d’habitation devront être équipés d’un détecteur de fumée. Si vous ne voulez pas attendre le dernier moment, ces informations vous concernent.

L’arrêté du 5 février 2013 précise toutes les exigences auxquelles doivent répondre ces appareils.

Combien de détecteurs de fumée installer ?

Il en faut au moins un par logement.

Où installer l’appareil ?

Il doit être fixé le plus haut possible dans un lieu de circulation ou dans le dégagement desservant les chambres et à distance des murs et des sources de vapeur.

Qui installe le détecteur de fumée ?

C’est le propriétaire du logement qui l’installe ou le fait installer à ses frais.

Qui s’en occupe : entretien, changement des piles, renouvellement si nécessaire ?

C’est l’occupant du logement qui veille à l’entretien et au bon fonctionnement du dispositif et assure son renouvellement tant qu’il occupe les lieux.

Où trouver un modèle d’attestation pour l’assureur avec lequel on a conclu un contrat de garantie incendie ?

Un modèle d’attestation figure en annexe de l’arrêté du 5 février 2013.

Pourquoi l’arrêté interdit-il d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles d’habitation ?

Une détection de fumée dans les parties communes déclencherait l’alarme et inciterait les gens à sortir de leur logement et à entrer dans les fumées. Or, ce sont précisément les fumées qui sont dangereuses.

À savoir : en cas de démarchage à domicile, sachez qu’il n’existe pas d’installateur diplômé, agréé ou mandaté par l’État.

...depuis des années!

Info+ SSIAP.COM: Nous vous conseillons d'installer un détecteur par chambre et un dans chaque pièce de vie au minimum. En effet, il est préférable d'avoir l'alerte le plus tôt possible afin de réduire au maximum les risques et les dégâts. Vous trouverez, en cliquant ici, un modèle d'attestation à destination de votre assureur.

Pensez à partager l'information! Merci pour les autres...

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

"École de Jeunes Sapeurs Pompiers (JSP)"

Jeudi 30 octobre 2014 @ 06:31:55
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS


Journal Officiel de l'Assemblée Nationale

Question
M. Pierre Morel-A-L'Huissier attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la création d'écoles de JSP avec d'une part la démarche avec les unions départementales et d'autre part celle de l'éducation nationale. Il lui demande de lui faire un point sur ces deux dispositifs.

Réponse:
Le Gouvernement a fait de la promotion et de la valorisation de l'engagement des jeunes un engagement fort en l'inscrivant dans le plan d'action pour la jeunesse. Ce plan arrêté le 21 février 2013 par le comité interministériel de la jeunesse a défini 13 chantiers prioritaires déclinés en 47 mesures concrètes. La mesure n° 37 vise à développer, notamment, le dispositif des jeunes sapeurs-pompiers (JSP). De plus, lors du congrès national des sapeurs-pompiers qui s'est tenu du 9 au 12 octobre 2013 à Chambéry, un engagement pour le volontariat a été signé, plan d'action pour les sapeurs-pompiers volontaires constitué de 25 mesures concrètes.
Le volet n° 4 de ce plan prévoit de faciliter l'accès des jeunes aux activités de jeune sapeur-pompier.

A ce titre, plusieurs mesures ont été mises en oeuvre, portant notamment sur plusieurs axes :

  • tout d'abord, en direction des animateurs JSP, véritables pivots et personnes indispensables pour le bon fonctionnement de ces sections : en lien avec le ministère de la jeunesse et des sports, le diplôme d'animateur JSP, une fois le référentiel modifié, sera reconnu comme équivalent à celui d'animateur spécialisé ; les formations dispensées au sein des sections JSP peuvent être prises en compte au titre de la formation continue des sapeurs-pompiers volontaires (SPV) sur le même thème

  • s'agissant des JSP, ceux qui obtiennent le brevet national de JSP peuvent, depuis le 1er juillet de cette année, obtenir une équivalence avec le diplôme professionnel de « service de sécurité incendie et d'assistance aux personnes (SSIAP ) »

  • par ailleurs le bac professionnel « sécurité prévention » a été remplacé par le bac professionnel « métiers de la sécurité », permettant aux lycéens qui s'engagent dans ce nouveau bac d'étoffer de manière significative leur champ de compétences et donc leurs possibilités professionnelles. Ils pourront ainsi, pendant leur scolarité, acquérir la formation d'équipier SPV et pourront, donc, quel que soit leur choix professionnel, s'engager aussi comme SPV

  • en outre le ministère de l'éducation nationale expérimente un nouvel outil (FOLIOS) qui doit intégrer les compétences liées à l'exercice de responsabilités associatives. Cet outil devra, à terme, permettre, notamment, de reconnaître et valoriser, au sein des établissements scolaires, l'engagement des jeunes en tant que jeune sapeur-pompier. Toutes ces mesures ont pour objectif commun d'augmenter les effectifs de jeunes sapeurs-pompiers. On compte à ce jour, 27 180 jeunes sapeurs-pompiers et environ 1590 sections de JSP réparties sur tout le territoire national.

Question publiée au JO le : 29/10/2013 page : 11189
Réponse publiée au JO le : 26/08/2014 page : 7209
Date de changement d'attribution : 03/04/2014
Date de renouvellement : 11/02/2014
Date de renouvellement : 27/05/2014

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

"Définition d'un établissement recevant du public"

Jeudi 30 octobre 2014 @ 06:15:29
Rechercher dans TEXTES & RÉGLEMENTS

Journal Officiel du Sénat:

Question écrite n° 12753 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI) publiée dans le Journal Officiel du Sénat du 31/07/2014 - page 1800 Rappelle la question 10731 M. Jean Louis Masson rappelle à M. le ministre de l'intérieur les termes de sa question n°10731 posée le 06/03/2014 sous le titre : "Définition d'un établissement recevant du public", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour. Il s'étonne tout particulièrement de ce retard important et il souhaiterait qu'il lui indique les raisons d'une telle carence.

Réponse du Ministère de l'intérieur publiée dans le Journal Officiel du Sénat du 02/10/2014 - page 2250 La définition d'un établissement recevant du public est précisée à l'article R. 123-2 du code de la construction et de l'habitation : « constituent des établissement recevant du public tous bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitation, payantes ou non. Sont considérées comme faisant partie du public toutes les personnes admises dans l'établissement à quelque titre que ce soit en plus du personnel. » Ainsi, constituent des établissements recevant du public (ERP) : un magasin de vente dans une station service (assujetti au règlement de sécurité contre l'incendie des ERP) ; une résidence de tourisme, assimilée à un hôtel, assujettie au même règlement ; Ne constituent pas un ERP : l'espace non clos par une enceinte (au sens de l'article précité) d'une station service, assujetti à la réglementation des installations classées pour l'environnement (ICPE) ; un garage, assujetti au code du travail et à la réglementation des installations classées pour l'environnement (ICPE) ; une résidence étudiante, assujettie à la réglementation des bâtiments d'habitation.

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Modification de la périodicité des visites de la commission de sécurité

Mardi 28 octobre 2014 @ 06:24:56
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL

 

Arrêté du 20 octobre 2014 portant modification du règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public

Le ministre de l’intérieur,
Vu le code de la construction et de l’habitation, notamment l’article R 123-12 ;
Vu l’arrêté du 25 juin 1980 modifié portant approbation des dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public ;
Vu l’avis de la Conférence nationale des services d’incendie et de secours en date du 17 avril 2013 ;
Vu l’avis de la Commission centrale de sécurité en date du 6 juin 2013 ;
Vu l’avis du Conseil national d’évaluation des normes en date du 2 octobre 2014,

ATTENTION! Cliquez ici pour lire la suite... | Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Modification de la réglementation pour les Refuges de Montagnes

Mardi 28 octobre 2014 @ 06:11:02
Rechercher dans JOURNAL OFFICIEL

Publics concernés : métiers de la montagne, fédérations sportives, collectivités territoriales.

Objet : accueil des mineurs en refuge de montagne.

Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le 1er janvier 2015.

Notice : le règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP) en vigueur exclut l’hébergement des mineurs en dehors de leur famille dans les refuges de montagne (article REF 7 de l’arrêté du 25 juin 1980). Afin de permettre la pratique des activités physiques liées à la montagne, ce texte fixe le cadre réglementaire permettant l’accueil collectif des mineurs en refuges au regard des conditions de sécurité contre l’incendie.

ATTENTION! Cliquez ici pour lire la suite... | Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Pour la manifestation de la vérité

Samedi 25 octobre 2014 @ 14:17:21
Rechercher dans INFO


Information - Pour la manifestation de la vérité

code-penal.jpgMardi 21 octobre 2014 l'information officielle, donnée par un magistrat en audience publique au Tribunal de Grande Instance de Pontoise, confirmait que des éléments graves et concordants ont permis l'ouverture d'un information judiciaire sur les pratiques de l'organe dirigeant l'association "Bureau Enquête Incendie - Fort de Domont" pour des chefs de: 

  • ABUS DE CONFIANCE
  • HARCELEMENT
  • VIOLENCES VOLONTAIRES
  • DENONCIATION CALOMNIEUSE
  • FAUX ET USAGE DE FAUX
  • ESCROQUERIES

Depuis mercredi matin au lendemain de l'audience, SSIAP.COM est son équipe est victime de calomnies et diffamations de la part des mis en causes via des pages internet, des émails et les réseaux sociaux, certains membres de cette association se faisant passer pour des lecteurs et ne se privant pas de commenter de façon trompeuse.

Pour information, cela fait plus d'un an et demi que votre "Admin" fait l'objet d'accusations très graves et de diffamations toutes aussi importantes de la part de l'organe dirigeant l'association "Bureau Enquête Incendie - Fort de Domont". A cause de LEURS fausses dépositions et de faux documents j'ai eu de nombreux problèmes avec les autorités de Police et de Gendarmerie qui elles aussi ont été trompées par la panoplie de Sapeur-Pompier portée par les diffamateurs.

Mon domicile à été perquisitionné, mon matériel informatique saisi et placé sous scellé, j'ai eu droit aux menottes, à plusieurs gardes à vues, à une agressions physique... Toujours à cause de l'organe dirigeant l'association en question qui souhaitait me porter atteinte et me décrédibiliser après que j'ai découvert le détournement de l'argent de l'association, des véhicules offerts par le SDIS62 et d'autres choses toutes aussi condamnables. Le fait que le Trésorier de cette association soit un gendarme de l'Identification criminelle n'a pas dû m'aider ;)

Mais je n'ai rien lâché, je ne me suis pas laissé faire, j'ai recherché et accumulé des dizaines et dizaines de documents utiles à la manifestation de la vérité et j'ai à mon tour déposé plainte contre mes accusateurs et même contre les magistrats du Parquet de Pontoise (95)

Le 5 mai 2014, suite à mes dépôts de plaintes utiles à ma défense, j'ai été auditionné pendant presque 4 heures par une Officier de Police Judicaire en Seine et Marne sur consigne de Parquet de Meaux. C'est cette déposition et les contrôles préliminaires qui ont suivi qui a permis à la justice d'ouvrir une information judiciaire.

SSIAP.COM et son équipe ne s'abaisseront pas à entrer dans le "jeu" de provocations, de diffamations et d'autodestruction initié depuis mardi par l'organe dirigeant l'association "Bureau Enquête Incendie - Fort de Domont" et plus particulièrement par monsieur Hédy EL KHAZEN qui depuis quelques heures ne se cachent plus derrière un pseudo pour déverser son flot de haine.

Mais ils ne font qu'ajouter des délits aux délits! Peut-être parce qu’ils savent que la justice va faire son travail, qu'elle ne va pas apprécier d'avoir été trompée pendant des années

Sur conseil d'un Officier de Police Judiciaire, chaque publication de diffamation et de calomnie fait l'objet d'un dépôt de main courante dans un commissariat avec captures d'écrans. Les éléments, à charge contre leur(s) auteur(s) seront remis au Juge d'Instruction désigné pour l'information judiciaire ouverte, je le rappelle, pour des chefs des: ABUS DE CONFIANCE - HARCELEMENT - VIOLENCES VOLONTAIRES - DENONCIATION CALOMNIEUSE - FAUX ET USAGE DE FAUX - ESCROQUERIES.

Les peines prévues par le Code Pénal sont très lourdes!

La campagne de diffamation actuelle est certainement à la hauteur de la crainte des mis en cause: Très forte!
Perdus pour perdus l'organe dirigeant l'association "Bureau Enquête Incendie - Fort de Domont" a choisi l'autodestruction, la calomnie et la diffamation SANS JAMAIS APPORTER LA PREUVE QU'UNE SEULE DE MES DÉCOUVERTES EST FAUSSE!

SSIAP.COM et son Administrateur ont décidé de laisser le temps à la Justice et à la Police Judicaire de faire leur travail. Lorsqu'une date d'audience publique aura été fixée nous vous la communiquerons afin que chacun puisse venir assister aux débats et à la manifestation de la vérité.

Merci d'avoir lu jsuqu'à la fin et MERCI beaucoup pour vos nombreux messages de soutien.

Admin

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Offre d'emploi - Sécurity Guard - Suisse

Vendredi 24 octobre 2014 @ 21:24:19
Rechercher dans INFO



Actuellement en pleine modification de son concept sécurité, le Security Shift Leader de "Jet Aviation" fait appelle à SSIAP.COM afin de recruter des agents de sécurité supplémentaires.

En attendant la remise en service de la rubrique "Offres et Recherches d'emploi" nous vous invitons à consulter les profils recherchés en cliquant sur le lien ci-dessous.

Important: Postes à pourvoir à Bâle (Suisse). Maitrise de Français, de l'Anglais et de l'Allemand est un plus.

https://apply.refline.ch/578480/0102/pub/1/index.html

 

Pensez à vous connecter pour voir toutes les infos!Page Spéciale pour impression   Envoyer cet Article à un ami

Suivez nous...

A avoir !




Réglementation

Statistiques

Pages vues depuis Septembre 2005 : 36 199 523

  • Nb. de Membres : 42 383
  • Nb. d'Articles : 1 101
  • Nb. de Forums : 24
  • Nb. de Sujets : 14
  • Nb. de Critiques : 157

Top 20  Statistiques


Smartphones